Le symposium, organisé par le C2R de Bourgogne, avec des témoignages locaux et d'autres régions (Bretagne et Lorraine) a réunit une 60e de personnes et le représentant de l'Etat et la Région de la formation professionnelle, qui ont annoncé leur volonté de travailler de concert dans la nouvelle configuration donnée par le transfert de compétences de la FP aux régions.

Consigne était de "faire du basique", comme l'intitulé l'exigeait.
J'ai donc repris les bases, depuis la FAD, pour faire évoluer les choses vers une analyse générale de la mise à distance entre les problématiques de l'évolution des pratiques d'écriture sur le web (via notamment le web 2.0 et celles liées à l'industrialisation).

Seulement une petite quinzaine de personnes étaient présentes à l'atelier. Les autres ont pu écouter, en séance plénière un excellent compte rendu (je n'aurais pas mieux fait pour synthétiser ce que j'avais voulu transmettre) de Bénédicte Delneste, du C2R.

Le compte rendu est à votre disposition ici, avec l'aimable autorisation du C2R.

Jeudi 22 juin. Direction la Défense, Immeuble Voltaire, à la demande du GATIC, le Groupe d'Appui aux Technologies de l'Information et de la Communication du service de la formation professionnelle de EDF-Gaz de France.

La mission cette fois-ci était celle de sensibiliser l'équipe du GATIC à la « Révolution du low tech web » version gestion de compétences.

L'accent a donc été mis sur le développement de lieux de cocréation (notamment à travers les wikis) des référentiels métiers et des processus notamment pour :
  • Impliquer l’ensemble de l’organisation dans la démarche ;
  • Favoriser l’apprenance du sujet à travers une démarche de recherche et d'autoproduction du savoir ;
  • Favoriser l’aide entre pairs et la coproduction du savoir ;
  • Mettre en place une démarche de formation « tout au long du travail.
Hélas le temps nous a manqué pour développer plus ces points, que je n'ai fait qu'aborder en fin d'intervention.