Parce que l'informatif à vocation didactique sollicite l'apprenance de tout et chacun, c'est à dire, comme le dit Philippe Carré dans son ouvrage "L'apprenance" (ed. Dunod), "l'ensemble durable de dispositions favorables à l’action d’apprendre dans toutes les situations formelles ou informelles, de façon expérientielle ou didactique, autodirigée ou non, intentionnelle ou fortuite" et nous invite à être l'acteur principal de la transformation de l'information en son propre savoir.

Des esprits chagrins n'avaient pas vu, jusqu'à une époque récente, le potentiel de TFS, peut être échaudés par un autre informatif à vocation didactique qui, promis à un bel avenir via le magnétoscope, finit dans des poussiéreux placards. Les esprits chagrin n'avaient pas vu venir non plus la convergence télé/Internet, ni les articulations permises par les web 2.0 autour de la création d'une programmation de contenu personnelle et collective échappant au dictat des mass-media.

Si, de l'aveu même de son directeur, aujourd'hui TFS est "surtout de la télé" (treize heures par semaine, diffusées par la chaîne Demain) avec deux grands pôles de production (un sur la connaissance des métiers et l'autre, "Les rdv" de l'information", avec des thèmes périphériques à la pédagogie), il y a de plus en plus de nouveautés sur le site Internet.

La convergence, télé numérique et podcasting de plus en plus fréquent des émissions oblige, est en train de se faire à grands pas.

Le site Internet de TFS recèle bien des trésors, hélas quelques peu difficiles à découvrir et exploiter, pour l'instant (l'ergonomie du site est à revoir, ainsi que le graphisme vieillissant). Une vidéothèque de plus de 900 audiovisuels libres de droits d'usages, un espace formation gratuit après inscription nominative, des parcours guidé, des dossiers multimédia....

La caverne d'Ali Baba de l'AFPA attend néanmoins sa formule magique pour donner vie à ses secrets, pour que la rencontre avec l'apprenance des usagers du site se fasse.

L'apparition récente d'un blog et du podcast, laisse penser que l'équipe de TFS lorgne du côté du web 2.0, de son interactivité sociale.

Certes, ce n'est pas le saupoudrage de quelques outils "à vocation sociale" qui fera la différence.
Il faudra réussir un autre convergence, celle des acteurs du processus de modernisation de la formation de l'AFPA, pour qu'une fédération d'initiatives différentes puisse prendre appui sur l'un des sites d'informatif à vocation didactique les plus riches de France.

Voir le site de TFS :

Voir mon article sur le site d'Algora "Des ressources et des hommes - première partie" présentant une nouvelle conception de ressource en ligne à partir de l'informatif à vocation didactique.

Pour recevoir chaque lundi, par mail, la Lettre, me contacter.

Adrien Ferro Consultant en Formation, Professionnalisation et Réseaux Président de l'association Novantura