"Il faudra choisir en effet (par rapport à l'utilisation ou pas d'une plate-forme de téléformation) entre cohérence et contrôle, d'une part, et ouverture aux produits et technologies communes à Internet, de l'autre."
"Il nous faut voir la formation professionnelle ouverte et à distance par Internet comme un laboratoire où l'on invente de nouvelles formes de pensée économique (au sens de la gestion des ressources),et, de ce fait, proches des expériences sur le partage du travail et sur de nouveaux systèmes économiques."
"La notion de droit d'auteur, les modalités de paiement de ces droits, de protection du contenu, doivent prendre en compte l'inévitable bouleversement généré par le Net"
"Ces organisations du savoir à distance, visant la continuité des apprentissages, le "tonus" de la motivation, trouvent dans les applications d'Internet une réponse qui est plus de l'ordre du "présentiel à distance" que de la mise à disposition de contenus !"

Actuel, non ? Peut-être que vous vous demandez d'où viens ma capacité à voir plus loin que beaucoup d'autres dans le secteur ? :)
Je vais vous révéler le vrai secret de la "prophétie" ! Elle n'est pas liée à une intelligence supérieure ou à beaucoup d'études... c'est le fait du bon sens et d'une vraie attention au réel (au sens d'être attentif et d'être attentionné, "se soucier de", "prendre soin"). Aujourd'hui on dirait que c'est une attitude "développement durable". ce qui permet d'avoir une vision moins à court terme.

Cela vous donne peut-être envie de lire l'article en entier ? Grâce à la gentillesse de Philippe Champy, directeur général des Editions Retz, c'est possible !
Il m'a en effet fourni la version pdf de mon article et autorisé à la rendre disponible en téléchargement sur le site de Novantura.

C'est par .

Bonne lecture.