WikiDeNovantura

Personnalisation

PagePrincipale :: DerniersChangements :: DerniersCommentaires :: ParametresUtilisateur :: Vous êtes ec2-18-212-90-230.compute-1.amazonaws.com

Personnalisation



L’essor du e-learning et celle du web vers le 2.0 en général nous amènent à interroger à nouveau la notion de personnalisation des formations. En plus de permettre l’individualisation des parcours, la démarche de personnalisation, que ce soit au travers d’une médiation tutorale à distance, de réseaux de communautés apprenantes ou d’outils numériques élaborés, va permettre à l’apprenant de piloter sa formation pour qu’elle se trouve au plus proche de ses besoins, de ses intentions, de ses préférences.

Sommaire


1. Définition
2. Étymologie
3. Personnalisation versus Individualisation
4. Ressources et outils en appui d'une démarche de personnalisation dans le e-learning
5. La mise en œuvre de la personnalisation en formation
6. Les apports
7. Les facteurs clés de succès
8. Les freins liés à une démarche de personnalisation
Questionnements
Sources et ressources




1. Définition


Nom commun féminin : Action d’adapter un produit ou service à une personne, en tenant compte de ses spécificités individuelles dans l’usage de ce produit ; il s’agit d’établir une corrélation entre l’identité du produit et celle de la personne. La personne est un des vecteurs de cette action.

En formation : Adaptation permanente de la formation en tenant compte des objectifs et besoins de l’apprenant mais également de ses caractéristiques personnelles, culturelles, mentales, sociales et affectives telles que sa situation familiale, ses compétences (acquis, lacunes), ses préférences cognitives, son état de santé (handicap), son niveau de maîtrise de la langue, son expérience, son statut (étudiant, demandeur d'emploi etc.) son âge, sa motivation, etc.

Selon Jacques Rodet (2013), "La personnalisation, en formation, désigne le processus relationnel qui va permettre à l’apprenant de voir pris en compte ses caractéristiques personnelles au cours de sa formation."



2. Étymologie


Du latin persona (« masque de théâtre », « rôle, personnage ») et du suffixe isation accolé à certains verbes en -iser pour former une idée d'action.



3. Personnalisation versus Individualisation


Bien que souvent confondues, l’individualisation et la personnalisation de la formation sont deux démarches pédagogiques qu'il convient de distinguer.



Anna Vetter (2009), consultante en FOAD, utilise une métaphore pour illustrer cette distinction : selon elle, l’individualisation peut être assimilée à du « prêt-à-porter » alors que la personnalisation se rapporterait davantage à du « sur-mesure ».



D’autres auteurs comme Marie Lefèvre et al. (2012) vont plus loin en considérant qu’il y a personnalisation de la formation « lorsque l’apprenant choisit les ressources qui lui semblent pertinentes après avoir mené une activité réflexive sur lui-même et sur son apprentissage ».

Annie Louat (2009) associe individualisation à «la mise en place d’un travail individuel», tandis que la personnalisation « doit permettre à l’enfant de travailler en fonction de ce qui lui est propre, de ses intérêts, de ses besoins en faisant de lui l’acteur principal de son éducation.» La personnalisation met en avant des caractéristiques spécifiques à la personne alors qu'un travail individuel peut être proposé à plusieurs apprenants.

Haut de page



4. Ressources et outils en appui d'une démarche de la personnalisation dans le e-learning


Dans le e-learning, la valeur ajoutée en termes de personnalisation s’articule autour des axes suivants :






Haut de page



5. La mise en œuvre de la personnalisation en formation :



Qui (ou quoi) permet la personnalisation d'une formation ?


Le tuteur, l'apprenant, des logiciels.

A quel moment ?
Dès l’entrée en formation et tout au long du parcours. Le diagnostic permettant une adaptation de la formation, qu’il soit réalisé par un tuteur, un logiciel ou l’apprenant lui-même (auto-évaluation) ne peut se faire a priori.

Que peut-on personnaliser ?
- Les objectifs,
- Les contenus de formation,
- Les ressources, (il ne s’agit pas forcement de créer une ressource spécifiquement pour un seul apprenant mais de rendre une ressource existante plus accessible par lui, par exemple, grossir la taille d’un texte pour une personne malvoyante ou prévoir la possibilité qu’elle effectue par elle-même cette opération),
- Le rythme, plus ou moins soutenu (la progression s’adapte aux capacités et aux intentions de l’apprenant),
- Les quantités.

Par quels biais s’effectue la personnalisation ?
- Le plus souvent grâce à des échanges réguliers entre le tuteur et l’apprenant, mais également à l’aide de tests ou de partages de documents et d’informations au sein d’une communauté,
- Un effort didactique de la part du tuteur,
- La recherche, par le tuteur, de ressorts motivationnels, par son soutien.




Haut de page



6. Les apports






A l’instar du commerce one to one, la formation se doit, elle aussi, de répondre à une demande croissante voire à une revendication de notre temps, celle du droit à la différence et celle d’être reconnu dans son unicité.

Haut de page



7. Les facteurs clés de succès







Haut de page


8. Les freins liés à une démarche de personnalisation


Les tuteurs ne sont pas toujours bien armés pour :

- d’une part, élaborer un diagnostic fin et fiable du profil des apprenants,
- d’autre part, proposer des objets pédagogiques adaptés à chaque profil d’apprenant.

De son côté, Jacques Rodet souligne que la mission du tuteur ne pourra être efficace si celui-ci ne met pas en place un système lui permettant de « conserver la mémoire de la relation personnalisée qu’il entretient avec chaque apprenant d’une formation » pouvant rassembler des dizaines, voire des centaines de personnes.

Enfin, on peut se pencher sur la complexité de la relation pédagogique personnalisée. Philippe Mérieu nous alerte sur ce point : « Une trop grande insistance sur la dimension interpersonnelle en pédagogie peut dégénérer dans une relation duelle infernale de fascination/répulsion ».



Questionnements


La personnalisation de la formation favorise-t-elle toujours l'atteinte des objectifs et/ou l'apprentissage ? L'apprenant n'évolue-t-il pas également parce qu'il est parfois contraint de s'adapter à un système ? Qu'aurions-nous appris si nous avions toujours choisi les thèmes, la manière, le rythme ?

L'émergence d’un courant vers la personnalisation nécessite une réorganisation de toutes les composantes d’une formation (coûts, marketing, aspects juridiques, évaluation de la formation, gestion des ressources humaines et techniques…). Cette réévaluation n'est-elle pas un frein au développement de la personnalisation ?

Point de vigilance : Le terme de personnalisation peut être utilisé comme un argument de vente qui n'est pas nécessairement la réalité du service ou du produit.



Sources


Etymologie : persona et isation
Philippe MEIRIEU : personne

Stéphane DIEBOLD (2009), L’individualisation ou la personnalisation de la formation en entreprise.
Élise LAVOUÉ, Jean-Luc RINAUDO (2012),Individualisation, personnalisation et adaptation des Environnements Informatiques pour l’Apprentissage Humain.
Françoise GREFFIER, Ioan SZILAGYI, Jean-Claude DOMENGET (2011), Pour des parcours personnalisés via un système actif et sémantique d’apprentissage.
Marie LEFEVRE, Julien BROISIN, Valentin BUTOIANU, Philippe DAUBIAS, Lucie DAUBIGNEY, Françoise GREFFIER, Nathalie GUIN, Stéphanie JEAN-DAUBIAS, Réjane MONOD-ANSALDI, Hélène TERRAT (2012) Personnalisation de l’apprentissage : comparaison des besoins et approches à travers l’étude de quelques dispositifs.
Marie LEFEVRE, Nathalie GUIN, Stéphanie JEAN-DAUBIAS (2012), Personnaliser des activités pédagogiques de manière unifiée : une solution à la diversité des dispositifs.
Annie Louat (2009) Individualisation / personnalisation : enjeux pour le scénario et le tutorat.
Jacques RODET (2013), Tutorat et personnalisation. Conférence.
Louise SAUVE (2012), La personnalisation de l’apprentissage au service de la formation des adultes dans les cours en ligne. Conférence.
Anna VETTER (2009), Individualisation / personnalisation : enjeux pour le scénario et le tutorat.



Ressources pour aller plus loin


Débuts de l'environnement numérique de travail, de l'environnement d'apprentissage personnel.
Avantages, inconvénients et vision future
Web sémantique
Éducation nationale et politique de personnalisation
Ministère de l’éducation nationale : le portfolio numérique
Sciences de l’éducation et personnalisation
Haut de page

Version du : 5 novembre 2013
Équipe de rédaction : Isabelle Bailly, Valéria Bedout, Anneline Dintilhac, Corinne Goldyn

Il y a 17 commentaires sur cette page. [Afficher commentaires/formulaire]